Le monde d'Élodie

Le monde d'Élodie
2 1
00:00 00:00
Le monde d'Élodie est une émission radio de France info animée par Elodie Suigo Du lundi au vendredi et interviewe un invité.

2022-09-30 10:29:00
"L’amour, c'est ce qui me sauve encore" : Luz publie la seconde partie de "Vernon Subutex" avec la complicité de Virginie Despentes

2022-09-29 10:29:00
Sara Giraudeau, à l'affiche de "Le sixième enfant", se construit avec "des personnages qui sont en recherche"

2022-09-28 10:29:00
Ahmed Sylla : "Le théâtre m'a littéralement sauvé la vie, c'est sur scène que je me sentais vivant"

2022-09-27 10:29:00
Basile Boli raconte sa première rencontre avec Guy Roux : "J'ai senti dans son regard que j'étais dans la merde"

2022-09-26 10:29:00
"D'un seul coup, c'est devenu évident que je ne pourrais rien faire d'autre qu'actrice" : les confidences de Josiane Balasko sur franceinfo

2022-09-23 10:29:00
"L'objectif, c'était de se retrouver tous les trois" : Grand Corps Malade, Ben Mazué et Gaël Faye racontent les coulisses de leur album "Éphémère"

2022-09-22 10:29:00
Patrick Sabatier joue au "Jeu de la vérité" dans son roman "La lettre" : "J'avais envie de rassembler les pièces d'un puzzle"

2022-09-21 10:29:00
"Quand j’étais gosse, je me suis rendu compte du pouvoir extraordinaire du rire" : les confidences de Dany Boon

2022-09-20 10:29:00
Jean-Paul Rouve à l'affiche d'un spectacle musical : "Ce qui m'intéresse maintenant, c'est une mise en danger et les rencontres"

2022-09-19 10:29:00
"S'il fallait le refaire, je le referais" : Marie Myriam revisite sa carrière avec son "Anthologie 1977-1983"

  • Billaut Marc
    Bonjour Élodie, J’écoute régulièrement votre émission et je tenais à vous féliciter pour la qualité de votre contenu. Enseignant de tennis, j’ai d’autres passions dont la peinture et l’écriture. Mon dernier roman « Souterrains sans retour à Préfailles » est un vrai succès, paru en auto édition. Si vous voulez en savoir plus, je suis disposé à vous rencontrer pour un podcast formidable. D’avance, je vous remercie. Sportivement, Marc BILLAUT